Qu’est-ce que l’ergothérapie ?

L’ergothérapie se distingue des autres professions de la santé par ses méthodes de traitement centrées sur les besoins uniques de chaque personne présentant une maladie, blessure ou une incapacité à effectuer une activité quotidienne. Elle vise la réadaptation par l’utilisation de l’activité thérapeutique dans le but de développer l’autonomie des individus dans leurs occupations et leur permettre de retrouver leurs capacités à fonctionner.

Cette science de la santé est née au début du 20ième siècle. Le premier regroupement d’ergothérapeutes au Québec a été créé en 1928 puis la profession connut un essor important lors du retour des nombreux blessés de la Deuxième Guerre Mondiale. Par la suite, en 1973, il y a eu création d’un Ordre professionnel résultant à une croissance exponentielle du nombre d’ergothérapeutes. Cet ordre professionnel surveille et contrôle l’exercice de la profession dans le but de s’assurer que le public reçoit des services de qualité. D’ailleurs, la formation en ergothérapie se donne dans cinq universités québécoises et tous les programmes mènent maintenant à une maîtrise professionnelle.

Les ergothérapeutes de la clinique sont des personnes dynamiques, créatives, organisées et ouvertes aux autres professions du milieu de la santé (médecin, physiothérapeute, ostéopathe, psychologue, kinésiologue, acupuncteur, chiropraticien, massothérapeute, orthophoniste…). Nous communiquons au besoin, en obtenant le consentement du client, avec les autres intervenants impliqués dans chaque dossier dans le but d’orchestrer une réadaptation à la hauteur des besoins et intérêts de chaque client.

Le rôle de l’ergothérapeute travaillant en santé physique avec une clientèle adulte

  • Évaluer les habiletés fonctionnelles : Déterminer les capacités et incapacités à réaliser une ou des habitudes de vie (sport, loisir, activités de la vie quotidienne, travail…).

  • Évaluer la fonction neuromusculosquelettique : Identifier les problématiques physiques (neurologiques, musculaires, orthopédiques) qui engendrent des incapacités.

  • Évaluer, au besoin, l’environnement physique, social ou culturel : Évaluer s’il y a présence d’obstacles environnementaux (au domicile, au travail ou dans la communauté) qui engendrent des situations problématiques pour la reprise des habitudes de vie.

  • Déterminer un plan d’intervention adapté à chaque client : Analyse les situations d’handicap temporaires ou permanentes, tire des conclusions selon les évaluations effectuées pour recommander des traitements selon les besoins et intérêts de chacun.

  • Mettre en œuvre le plan de traitement déterminé avec le client : Développe, rétablit ou maintient les habiletés physiques et fonctionnelles, compense au besoin les incapacités et adapte l’environnement dans le but de favoriser la reprise des habitudes de vie et une autonomie optimale.



Retour à l'accueil  |  © 2017 Ergothérapie St-Lambert